Réseaux sociaux

HISTOIRE

L'établissement qui accueille aujourd'hui plus de 850 collégiens et lycéens s'inscrit dans une longue tradition. II a été créé a la fin du règne de louis XIII, en 1637, par le curé de la paroisse de Saint Sulpice, l'abbé Olier. Mais c'est à partir de 1688 que l'école paroissiale Saint Sulpice prend une importance considérable.

 

En effet, cette année là, l'Institut des Frères des Ecoles chrétiennes, fondé en 1681-1682 par Jean Baptiste de la Salle, prend en charge ce qui n’est encore qu’une école de quartier. Naturellement, Jean Baptiste de la Salle en devient le directeur et aussitôt il met en pratique des méthodes pédagogiques novatrices pour l'époque. Jean Baptiste de la Salle accorde une grande importance à l'enfant, à l'adolescent en tant que personne. II met en place une pédagogie personnalisée. II commence à façonner 1'âme de cette maison, qui est devenue depuis celle de tant d'élèves.

Les méthodes de Jean Baptiste de la Salle font merveille et bientôt Saint Sulpice compte 1100 élèves repartis en 14 classes situées rue Princesse, rue du Bac, rue de Vaugirard, rue Saint-Placide et rue Monsieur le Prince. En 1695, son ouvrage, La conduite des Ecoles, expose les méthodes mises en œuvre à Saint Sulpice. Pour beaucoup, Jean Baptiste de la Salle est un modèle. II sera canonisé en 1900. En 1951, le pape PIE XII le proclame patron des Educateurs.

 

En 1851, l'abbé Hamon est nommé curé de la paroisse Saint Sulpice. II a le souci de 1'éducation chrétienne des enfants et des jeunes gens. II parvient à rassembler les fonds nécessaires pour l’acquisition d'un terrain afin d'y construire une école digne de ceux qu'elle reçoit. Sur le terrain acheté, et que l'établissement occupe aujourd'hui, 1'abbé Hamon entreprend la construction de différents locaux, dont le bâtiment A, achevé en 1859.

En 1936, Saint Sulpice ouvre une section secondaire. L'école prend une dimension nouvelle. Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, la vétusté des locaux mais aussi la montée des effectifs amènent la direction de l'Etablissement à proposer à l’Association André Hamon un projet de rénovation des constructions.

 

Aujourd'hui, l'établissement se rénove en terme immobilier pour parfaire sa mission éducative et pédagogique. De nouvelles filières et formations ont vu le jour avec la création d'un BTS Métiers de l'Audio Visuel, en alternance et de la Mise A Niveau Cinéma et Audio-Visuel (MANCAV).

 

Les élèves d'aujourd'hui peuvent être fiers de leur collège ou de leur lycée. Ils ont en héritage tout un patrimoine de détermination et générosité auquel ils se doivent de faire honneur.